En quoi les livres de cuisine sont-ils importants dans la culture alimentaire ?

À un niveau immédiat, les livres de cuisine sont un excellent moyen d’apprendre à cuisiner, ou à cuisiner des plats spécifiques conçus par des auteurs de livres de cuisine spécifiques. Mais ils fonctionnent à bien d’autres niveaux.

Les livres de cuisine peuvent élargir la connaissance des cuisines locales et des traditions alimentaires à l’échelle mondiale. Prenez, par exemple, les articles et les livres écrits par Thermomix, certes il s’agit de la marque d’un robot mixeur, mais il est utile de savoir parfaitement ce que vous pouvez en faire. Devenez un petit chef à votre niveau grâce à tout ce qu’il y a dans ce livre de recettes de cuisine spécialisé sur le Thermomix.

Certains autres ouvrages encouragent les cuisiniers dans leur quête de bons plats, en plus d’informer sur l’importance de mettre de la bonne nourriture sur la table.

L’importance des livres de cuisine

Les livres de cuisine peuvent être des tomes impressionnants axés sur la technique et la pratique professionnelle ou des livres de cuisine d’église accueillants, donnant un aperçu de la cuisine quotidienne d’une petite communauté.

Les livres de cuisine sont des portails vers la nourriture, la culture et les ingrédients de l’histoire. Un livre de cuisine du début du 19e jusqu’au 21e siècle sera très différent d’un livre écrit au 17e siècle, qui sera très différent d’un livre médiéval, avec des recettes de tartes extravagantes et voyantes contenant une douzaine de variétés de gibier à plumes, assaisonnées de poivre, de cannelle et de noix de muscade.

Nous savons comment les Grecs et les Romains faisaient cuire le pain parce que Pline l’Ancien a observé et écrit sur le processus. Nous pouvons encore cuisiner des recettes d’Apicius, et récemment, des tablettes d’argile contenant des recettes de l’ancienne Mésopotamie ont été traduites et publiées. Les recettes qu’elles contiennent ne sont pas vraiment adaptées à la cuisine moderne. Certains ingrédients sont intraduisibles et les préparations sont davantage destinées à un rituel qu’à la table quotidienne, mais elles nous renseignent sur les types d’aliments que les gens cuisinaient et mangeaient dans une petite région du globe, il y a 4000 ans.

Sans jamais quitter votre ville, vous pouvez prendre un livre de Madhur Jaffrey et tout apprendre sur la cuisine indienne, ou vous pouvez vous plonger dans les pages de Jaques Pépins Technique, et apprendre à faire les sauces mères françaises et leurs centaines de dérivés. Vous pouvez feuilleter des photos sur papier glacé de plats raffinés ou collectionner de petits livres de cuisine d’époques et d’endroits bizarres, et les apprécier sans jamais mettre les pieds dans la cuisine ou cuisiner une seule recette de leurs pages. Vous pouvez vous procurer le dernier livre de cuisine du dernier chef cuisinier célèbre ou utiliser le carnet de notes écrit à la main que vous a légué votre mère ou votre grand-mère.

Il existe plus de livres de cuisine qu’il n’est possible d’en compter, certains sont bons, d’autres mauvais, certains sont des exercices d’ego et d’autres de véritables tentatives d’enseignement. Chacun d’entre eux a quelque chose à ajouter à la conversation.